Jeu de go, de dames et d’échecs : une approche comparée des pensées chinoises et occidentales.

Comment les occidentaux et les chinois apprennent et comprennent-ils ? Comment sont construites leurs connaissances ? Quelles distinctions ? Quelles complémentarités ? Quels contrastes ? Quelles conséquences dans le quotidien des affaires ?

Dans le cadre de ses recherches en théorie des organisations, et plus particulièrement en gestion des connaissances, notre camarade Marc Idelson, ancien responsable opérationnel aujourd’hui enseignant-chercheur, a étudié les diverses traditions épistémologiques chinoises et occidentales. Des tendances se distinguent, se complètent et mènent à des contrastes dans les représentations et les stratégies d’acquisition de la connaissance.  Cela se traduit sur le terrain managérial par des structures organisationnelles et des prises de décisions également contrastées.

C’est ce cheminement qui sera exposé le jeudi 20 décembre de 18h30 à 20h00, à la salle de classe de l’AX, 5 rue Descartes à Paris 75005.

Marc Idelson (尹丹森), 48 ans, ingénieur, diplômé de l’Ecole Polytechnique, de TelecomParisTech et de HEC Paris, a évolué entre des responsabilités opérationnelles au sein des groupes financiers Allianz et BNP Paribas, des activités de recherche industrielle (au sein de SAP, de BNP Paribas, de CDHT et d’OWI Technologies) et de recherche académique.

Après avoir enseigné à l’ESSEC et à HEC Paris, Marc a rejoint en 2011 la faculté permanente de la HSBC Business School de Peking University (Beida), basée à Shenzhen, en Chine où ses recherches portent sur la gestion des connaissances, et son enseignement, l’entrepreneuriat et l’éthique des affaires .

Ce contenu a été publié dans Home Page, Les évènementiels de X-SH, Les rencontres de X-SH, Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire